Mise d'un logiciel en Tierce Maintenance Applicative ou TMA

La Tierce Maintenance Applicative consiste à transférer à un tiers, une prestataire externe, la maintenance d'un logiciel, une application. Elle implique trois acteurs l'éditeur du logiciel, son client l'utilisateur et le prestataire qui exécute la TMA.

L'éditeur du logiciel peut alors se concentrer sur ces nouveaux développements sans que ses ressources ne soient occupées, chargées par les corrections la maintenance d'un logiciel déjà livré.

On met le logiciel en Tierce Maintenance Applicative il peut alors être installé sur un environnement différent de l'environnement de développement. La mise en Tierce Maintenance Applicative du logiciel permet à l'éditeur de faire la liste exhaustive de ce qu'il faut pour "faire tourner" le logiciel.

On comprends que cette pratique ait eu du succès entre les entreprises du logiciel. Le principal atout pour l'éditeur, c'est de pouvoir focaliser ses équipes R&D sur des développements des futures releases et non sur la relation avec la client une fois que le logiciel aura été livré.

On peut voir la TMA comme un avantage pour le client utilisateur du logiciel qui est face à une équipe dédiée pour résoudre ses éventuels problèmes avec le logiciel. 

Le prestataire acquière des compétences particulières génération déploiement du logiciel qui n'intéressent pas forcément les ressources R&D de l'éditeur.

La TMA se déroule en trois phases :

Transition

C'est la phase pendant laquelle l'éditeur qui a réalisé la première livraison et le premier déploiement en production, transmet son savoir faire au prestataire de TMA qui devient capable de faire des corrections du logiciel et de déployer une nouvelle version. 

Maintenance

Phase pendant laquelle le prestataire de TMA est face au client, à corriger les bogues éventuellement restants et à maintenir le logiciel en conditions opérationnelles.

Réversibilité

Si la phase de transition s'est bien passée cette phase devrait bien se passer également. L'éditeur peut vouloir changer de prestataire de TMA ou reprendre en interne la phase de maintenance.

Assurer la réussite d'une TMA

Il est indispensable d'utiliser un outil de gestion de projet pour centraliser toutes les demandes faites par le client et un outil de gestion des versions et des codes sources pour centraliser toutes les modifications effectuées sur les codes sources.